J’ai mis une croix sur mon enfance et depuis je la porte … Je suis née , il y a un peu près... un an . Un jour où j’ai croisé mon image dans la glace ,que je me suis reconnue et me suis sourie . Depuis, je ne me quitte plus , comme lorsque l’on a retrouvé un ami que l’on croyait disparu . Il m’est arrivée la même chose avec l’écriture , le dessin, la peinture , la photo, la sculpture …des années à chercher ,ce en quoi , je me reconnaissais , pour enfin le trouver dans la multitude et la diversité . Je suis pluriel , quelle singularité ! Différente… il est temps de l’accepter . J’ai laissé mes premières années quelque part loin …et le peu qu’il m'en reste j’aurais sans doute mieux fait de l’oublier . Mais ce n’est pas comme cela qu’il en a été décidé. Pour être soi , il faut être entier de la tête… aux pieds . Pour être soi , il ne faut pas chercher ailleurs ce que l’on a sous le nez, il faut apprendre à fusionner l’acquis à l’inné … sans rien renier et apprendre à s’aimer, ainsi fait . Des années à se fuir ou se chercher , à préférer le mensonge à la réalité , à se cogner et à pleurer , le tribu à payer pour alléger le poids de la croix , jusqu’à presque l’oublier .